Nous sommes

l'épicentre de la nouvelle économie

Rejoignez-nous

Pourquoi B Corp ?

#bthechange

Le mot du fondateur

Selon Jay Coen Gilbert, co-fondateur du B Lab : "Le système économique mondial n'est plus adapté à son objectif et doit être repensé d'urgence. Un changement massif est en cours à l'échelle mondiale. Les gouvernements ne sont pas en mesure, à eux seuls, de protéger et de restaurer notre planète en proie à un stress excessif et de reconstruire notre société fracturée, de sorte que les entreprises doivent prendre les devants et jouer leur rôle vital de force de changement positif. B Corp n'est pas seulement une évaluation, ou une étiquette, c'est une communauté vivante d'entrepreneurs qui veulent inventer quelque chose de nouveau."

Le changement

Les grèves du climat, la prise de conscience croissante de l'égalité des chances en matière d'emploi et la déclaration très discutée des cadres supérieurs des entreprises de la Business Roundtable (BRT) soulignent qu'il n'y a jamais eu un besoin plus urgent d'un changement culturel dans la manière dont les sociétés entreprennent et définissent leur succès. Pour les 3000+ entreprises B Corp à travers le monde (60+ pays), cela n'a rien de nouveau : ils ont radicalement changé la façon de faire des affaires et de définir le succès commercial depuis plus d'une décennie maintenant.

L'outil

Pour donner envie et accompagner le plus grand nombre d’entreprises dans cette transformation. l'ONG B Lab met à disposition des outils accessibles gratuitement et en ligne, dont son questionnaire d’auto-évaluation BIA (Business Impact Assessment). En appliquant un processus rigoureux de vérification des informations saisies dans l’auto-évaluation, B Lab accorde la certification B Corp aux entreprises les plus ambitieuses en matière de gouvernance et d’impact (score supérieur à 80 points sur un maximum de 200). Presque 100 entreprises sont actuellement certifiées B Corp en France. Elles sont issues de l’ensemble du tissu économique (ESS, SCOP, TPE, PME, ETI, CAC 40 et filiales françaises de groupes étrangers). Cette communauté, présente en France depuis 2015, est très active et en pleine expansion.

De la mission à l'impact

Les deux font la paire chez B Corp

Comprendre la différence

Le «business for good» et la mission de l’entreprise (ou raison d’être, ou purpose) sont au cœur de la philosophie et du questionnaire B Corp : l’un des slogans de B Corp est ainsi « for profit & for purpose ». Concrètement le Business Impact Assessment comprend un certain nombre de questions liées à la mission de l'entreprise et à la façon dont la mission, une fois formulée, est incarnée concrètement au quotidien des activités ("l'impact"). L’évaluation B Corp est conçue pour fournir une évaluation globale de l'impact social et environnemental de l'entreprise – afin de montrer que si une société concentre la mesure de sa contribution positive uniquement sur quelques points particuliers, alors elle risque de devoir faire des compromis et de ne pas pouvoir revendiquer un impact global positif de ses activités.

Formuler sa Mission

La sous-partie «Mission et Engagement» s’intéresse à la façon dont l'entreprise a formellement intégré à sa gouvernance et à ses activités les sujets en lien avec la raison d’être et la volonté d’avoir un impact sociétal positif.
Concrètement les questions portent sur l’existence d’une raison d’être clairement formulée, faisant explicitement référence à des éléments d'impact social ou environnemental positif ; Mais aussi sur la façon dont l’entreprise forme ses salariés sur sa mission et y associe une mesure de sa performance dans les domaines-clefs avec des indicateurs à caractère social ou environnemental ; Ou encore sur le fait que les instances dirigeantes (dont le CA) procèdent à une revue régulière de la cohérence avec la mission et de la performance sociale ou environnementale, et que la rémunération des dirigeants soit associée à cette performance…

Modèle Économique

L’entreprise évaluée est appelée à se prononcer sur sa proximité avec une liste de modèles économiques dits «à impact» (Impact Business Models) conçus pour apporter une contribution positive dans un domaine spécifique, qui correspond à des modèles économiques appelés «d’intérêt général» dans le contexte de la France. Parmi les modèles proposés on trouve
• ceux qui privilégient l'embauche et la formation les personnes avec des obstacles chroniques à l'emploi (handicapés, populations pauvres…)
• ceux qui commercialisent des produits écologiquement ou socialement bénéfiques (dans les énergies renouvelables, la lutte contre les déchets, la santé ou l'éducation)
• ceux visant avant tout à favoriser les produits et acteurs locaux, comme Phénix et Recyclivre
Selon les modèles retenus comme pertinents pour l’entreprise, la note dépendra de l'étendue et du niveau d’impact.

Notre histoire

Dates charnières

  • 2006

    Création de l'ONG B Lab et de la certification B Corp

    B Lab, l’ONG qui décerne la certification B Corp (pour Benefit Corporation), a été fondée par trois entrepreneurs : Bart Houlahan, Jay Coen Gilbert et Andrew Kassoy. Bart et Jay avaient auparavant créé AND1, une entreprise d’équipements sportifs pour le basketball. Ils l’ont revendue à des investisseurs qui ont ensuite réduit les coûts en sacrifiant son engagement sur la qualité des produits. Ils ont gardé un souvenir amer de cette expérience, et se sont dit qu’il fallait faire quelque chose pour empêcher des «prédateurs» du finance d’enlever tout leur sens à des projets entrepreneuriaux.

  • 2013

    Création d'un statut légal en Pennsylvanie

    Au-delà de la certification volontaire B Corp, les Benefit Corporations sont un nouvel outil juridique pour créer une base solide pour l'alignement à long terme de la mission et la création de valeur. Elle protège la mission en modifiant le gouvernance, offre plus de souplesse dans l'évaluation des possibilités de vente et de liquidité, et prépare les entreprises à mener une vie axée sur la mission après une entrée en bourse. Aujourd'hui présent dans 36 états américains ainsi que Porto Rico, en décembre 2015 le Parlement italien a adopté une loi créant ainsi la «Società Benefit», devenant ainsi le premier pays en dehors des États-Unis à créer cette voie juridique pour les entrepreneurs motivés par la mission. Suivi en 2018 par la Colombie et en 2019 par la Colombie Britannique (état du Canada), des multiples lois similaires sont à l'étude dans des nombreux pays à travers le monde.

  • 2015

    Les débuts de la communauté française

    En France, le mouvement a été lancé fin 2015 par le cabinet Utopies, première entreprise française certifiée en 2014. Presque 100 entreprises sont actuellement certifiées B Corp en France. Elles sont issues de l’ensemble du tissu économique (ESS, SCOP, TPE, PME, ETI, CAC 40 et filiales françaises de groupes étrangers).

  • 2019

    Naissance de B Lab France

    Alors que la communauté française B Corp est très active et en pleine expansion, et au moment où la Loi PACTE donne à la France un cadre législatif pour reconnaître le rôle sociétal de l’entreprise avec le statut de la «société à mission», il est naturel pour B Lab de renforcer sa présence en France par la création de l’Association loi 1901 B Lab France.

  • 2019

    «Zéro Net 2030» à la Cop 25

    Plus de 500 B Corps, dont 30 en France, sont mobilisées en faveur d’une réduction carbone de leurs activités jusqu’au Zéro Net 2030 d'ici 2030, vingt ans avant l’objectif fixé par les accords de Paris.

  • 2020

    ODD «Action Manager» : un outil pour traduire les objectifs globaux en actions

    A dix ans de la réalisation des 17 objectifs de développement durable de l'ONU, B Lab s'est associé au Global Compact de l'ONU pour développer une plate-forme accessible gratuitement au public, conçue pour aider les entreprises et les organisations à suivre, améliorer et réaliser des progrès tangibles sur les ODD d'ici 2030. Testez l'outil ! | Découvrez son histoire

  • L'avenir
    est à
    vous !

REJOIGNEZ-NOUS


Copyright © B Lab France 2019